Conférences

Les conférences programmées au CAPOP de septembre 2017 à mars 2018:


Conférence «La créativité du thérapeute au service du processus de deuil du thérapisant»

Conférence de Anne MICHEL, jeudi 28 septembre 2017 à 20h30 au CAPOP (Métro République)

La question du deuil et du patient endeuillé est vaste, complexe et mobilise différents niveaux psychiques tant pour le thérapeute que pour le thérapisant.

Que le processus de deuil se déroule de façon «normale» ou que celui-ci devienne «pathologique», l’alliance thérapeutique a comme objectif de contenir, baliser et (re)mettre en mouvement le monde interne de le personne en deuil. Pour accompagner son patient dans ce processus, le thérapeute dispose de ses compétences propres, de sa qualité d’être, de ses outils de référence, des considérations théoriques sur le thème du deuil mais parfois ce travail se heurte à des obstacles.

En nous aidant d’exemples cliniques, je souhaiterais montrer comment en puisant aussi dans sa créativité, dans sa capacité à inventer et à innover le thérapeute peut accompagner son patient dans ce «travail de deuil». J’évoquerai également, au cours de cet échange, la question du deuil traumatique.

Anne MICHEL reçoit des adultes en psychothérapie individuelle dans un cadre de pratique libérale à Fontenay-sous-Bois (94)
Formée en Analyse Psycho-Organique : formation de base, spécialisation en thérapie de couple et formation à la supervision.
Elle a été pendant 7 ans accompagnatrice de malades en fin de vie et de familles endeuillées dans une unité hospitalière de soins palliatifs.
Elle pratique aujourd’hui la supervision de collègues et de soignants en individuel, en groupe et en institution en région parisienne et en province.
Elle propose des formations sur la clinique psychothérapeutique, notamment autour du psychotrauma (psychopathologie et traitement en psychothérapie du traumatisme psychique) et du cadre thérapeutique.

Tarifs : Membres du CAPOP : 10€ – Extérieurs : 15€ – Etudiants et chômeurs : 10€
Lieu : CAPOP, 22 rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris (Métro République).
Codes accès: 42A15 et 1831, aller au fond de l’allée, porte de droite escalier descendant.
Une réservation est recommandée au 09 50 72 42 08 ou par email au capop.adm@gmail.com


Conférence «Comment parler de sexualité avec les enfants et les adolescents ?»

Conférence de Brigitte LAURENT, jeudi 9 Novembre 2017 à 20h30 au CAPOP (tout public, Métro République)

conference-brigitte-laurent-9-nov-2017

La sexualité est indissociable de la vie. Sans elle nous n’existerions pas. Elle est à la source de notre élan de vie et de notre être au monde.

La sexualité est d’abord un éprouvé organique, intime et profond, qui prend des formes différentes au cours de notre vie, de notre conception à notre mort. Et qui ne se réduit pas à « l’acte sexuel ».

Mais la sexualité a vite été « récupérée » par les religions, le politique, le médical, et même l’économique. En arrivant dans ce monde nous héritons des tabous, des représentations, des croyances de notre milieu familial et socio-culturel. Nous portons aussi les blessures de nos ancêtres, et dans le domaine sexuel, et donc dans le domaine des relations amoureuses, elles sont souvent profondes et nombreuses. Aujourd’hui, la sexualité est coupée du sacré, du spirituel. Et beaucoup d’adolescents la découvre à travers la pornographie.

Comment alors transmettre à nos enfants une vision saine et joyeuse de la sexualité, qui leur permettra de trouver la leur et de s’y épanouir ?

Quoi leur dire, quoi leur taire, comment, avec quels mots, à quel âge ? Comment éviter de projeter sur eux nos interprétations d’adulte, comprendre ce qu’ils vivent en fonction de leur âge et ainsi adapter notre dialogue avec eux ?

Dans cette conférence, je vous donnerai des pistes pour répondre à ces questions. Je vous montrerai l’importance de ces transmissions autour de la sexualité, qui manquent cruellement aujourd’hui et qui sont pourtant indispensables à l’épanouissement de nos enfants, futurs adultes.

Nous réfléchirons ensemble sur le fait que nous transmettons à partir de notre propre vécu. Comment faire lorsqu’on porte soi même des blessures sexuelles ? Comment faire lorsque notre vécu et nos croyances sur la sexualité sont tout sauf joyeuses et vivantes ? Comment faire lorsqu’on n’a soi même reçu aucune transmission ?

Je vous montrerai également que ce que vous transmettez à vos enfants ne passe pas que par les mots, et comment cette transmission commence dès leur naissance, et parfois même avant…

Brigitte LAURENT exerce la psychothérapie auprès d’adultes, d’enfants, d’adolescents et de familles.
Après une première partie de vie en entreprise, elle s’est formée à l’analyse psycho organique (EFAPO), au coaching, (université Paris VIII) à l’énergétique et à l’analyse Trans générationnelle (Jardin d’idées). Depuis 12 ans elle anime un groupe continu de psychothérapie pour les femmes :Terres de Femmes, ainsi que des stages mixtes. Elle développe des stages et des ateliers autour des passages de la vie des femmes : puberté, maternalité, ménopause. Elle oriente son travail sur la créativité et l’alliance intérieure entre le féminin et le masculin, pour que chacun puisse accéder à la fierté d’être une femme ou à la fierté d’être un homme. Elle s’inscrit dans une démarche de transmission. Elle utilise le travail psycho-corporel et énergétique, les contes et les mythes, les rituels, les rêves, la danse, les sons, l’expression créative.

Tarifs : Membres du CAPOP : 10€ – Extérieurs : 15€ – Étudiants et chômeurs : 10€
Lieu : CAPOP, 22 rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris (Métro République).
Codes accès: 42A15 et 1831, aller au fond de l’allée, porte de droite escalier descendant.
Une réservation est recommandée au 09 50 72 42 08 ou par email au capop.adm@gmail.com


Conférence «La pratique du souffle en Analyse Psycho-Organique»

Conférence de Alain BOUTET, jeudi 14 décembre 2017 à 20h30 au CAPOP (tout public, Métro République)

Ouvrage L'Analyse Psycho-Organique

Parmi toutes les ressources dont dispose le thérapeute APO, la respiration ou plus exactement le souffle est un outil à part.

D’abord par sa nature, le souffle occupe une place centrale en APO puisqu’il est l’expression la plus concrète, la plus évidente de la connexion organique, laquelle constitue véritablement l’identité même de notre approche thérapeutique. Il entretient également une relation intime avec le Cercle Psycho-Organique, ce modèle conceptuel qui, comme l’explique Anne Fraisse « permet de situer de manière dynamique une personne dans les différents niveaux, émotionnel, conceptuel, corporel et énergétique et qui rend possible, d’autre part, d’analyser la relation thérapeutique entre le psychothérapeute et son client ».

Il se caractérise aussi par son extrême souplesse d’utilisation puisqu’il peut être utilisé, selon des modalités spécifiques, en n’importe quel point du Cercle. Il se distingue encore par sa puissance : depuis de temps immémoriaux le souffle a toujours été considéré comme un moyen de transformation privilégié.

C’est là encore l’originalité de L’APO que d’intégrer aussi facilement à sa pratique ce chemin ancien de transformation en l’adaptant aux individus d’aujourd’hui et aux problématiques qu’ils rencontrent.

La conférence précisera donc d’abord les liens entre la pratique du souffle et les concepts de base de l’APO : connexion organique et Cercle Psycho-Organique ; elle montrera par la suite quelques utilisations concrètes en thérapie APO. Elle précisera enfin l’intérêt que peut avoir pour le thérapeute APO une démarche personnelle centrée autour du souffle.

Alain BOUTET est thérapeute APO et titulaire du CEP. Il a rédigé le chapitre consacré à la pratique du souffle en Analyse Psycho-organique dans l’ouvrage de référence « L’Analyse Psycho-organique, les voies corporelles d’une psychanalyse ». Il a co-animé pendant plusieurs années des séminaires avec Anne Fraisse. Il a une longue expérience des pratiques du souffle à la fois par sa formation initiale à la rebirth thérapie avec Jacques de PANAFIEU, mais aussi par son expérience des pratiques énergétiques traditionnelles chinoises et indiennes.

Tarifs : Membres du CAPOP : 10€ – Extérieurs : 15€ – Étudiants et chômeurs : 10€
Lieu : CAPOP, 22 rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris (Métro République).
Codes accès: 42A15 et 1831, aller au fond de l’allée, porte de droite escalier descendant.
Une réservation est recommandée au 09 50 72 42 08 ou par email au capop.adm@gmail.com


Conférence «Les troubles alimentaires»

Conférence de Christine CHIQUET, jeudi 15 février 2018 à 20h30 au CAPOP (tout public, Métro République)

Ouvrage L'Analyse Psycho-Organique

Les troubles des conduites alimentaires (TCA) qu’il s’agisse d’anorexie, de boulimie ou d’hyperphagie, sont le symptôme d’un mal-être profond et sans mots que la personne ne peut exprimer autrement. Bénéfique de par sa fonction de régulation psychique, ce symptôme est néanmoins délétère au plan somatique.

Mais se défaire d’un tel symptôme ne relève pas d’un acte volontaire ou rationnel : cela signifie au contraire affronter une grande souffrance et dénouer des loyautés peu accessibles à la conscience.

Les familles, quant à elles, sont toujours déstabilisées par un trouble aussi provocateur. Leur inquiétude et leur incompréhension, pourtant légitimes, les rendent souvent maladroites à aider leur proche…

Nous chercherons au cours de cette conférence à repérer les origines de ces troubles ; nous essayerons de partager un début de compréhension de ce qu’ils expriment, et explorerons les difficultés tant pour les proches, que pour les personnes concernées, à s’engager dans un processus de guérison.

Cela afin de mieux nous positionner dans le lien aux personnes atteintes de ces troubles (ou à nous-mêmes si nous sommes directement concernés).

Car au contraire de ce qui s’est longtemps écrit dans la littérature spécialisée, il est possible grâce à un accompagnement adéquat et précoce, de guérir de ces troubles.

Christine CHIQUET est psychopraticienne formée à l’analyse psycho-organique, titulaire du CEP, titulaire du DIU Santé et médecine de l’adolescent.
Elle accompagne sur Paris des adultes pour un travail de psychothérapie individuelle. Elle s’est particulièrement intéressée à l’accompagnement des personnes souffrant de troubles des conduites alimentaire ainsi que de leurs proches. A ce titre, elle a animé durant plusieurs années des groupes de parole associatifs dédiés aux proches et aux patients.
Elle a fondé une fédération d’associations de soutien aux personnes concernées par les TCA. Elle est l’auteur d’un article sur l’accompagnement des personnes souffrant de TCA en analyse psycho-organique (publié au sein de l’ouvrage collectif : « L’analyse Psycho-organique, les voies corporelles d’une psychanalyse »).
Elle propose aux professionnels de la relation d’aide des groupes d’analyse de la pratique ainsi que des formations à la psychopathologie.

Tarifs : Membres du CAPOP : 10€ – Extérieurs : 15€ – Étudiants et chômeurs : 10€
Lieu : CAPOP, 22 rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris (Métro République).
Codes accès: 42A15 et 1831, aller au fond de l’allée, porte de droite escalier descendant.
Une réservation est recommandée au 09 50 72 42 08 ou par email au capop.adm@gmail.com


Conférence «Le Sens de la vie»

Conférence de Michel Gallet, jeudi 29 mars 2018 à 20h30 au CAPOP (grand public, Métro République)

Le Sens de la vie

De la nécessité du sens
Le sens de la vie est la plus pressante des questions (Albert Camus).

La question du sens de la vie se pose depuis toujours à l’Homme, mais elle est de nos jours plus sensible que jamais. En effet, les activités de survie telles que se nourrir ou se protéger ne suffisent plus pour orienter notre vie. Elles laissent plus de place aux questionnements personnels.

Par ailleurs, les modèles traditionnels tels la famille, l’éducation, la religion ou les institutions sociales sont aujourd’hui bousculés et même remis en cause. Ils n’apportent plus d’explications, de modèles de comportement ou de figures indiscutables pourvoyeuses de sens. Nous sommes donc appelés plus que jamais à rechercher nos propres références et nos propres réponses.

Nous pouvons alors nous poser ces questions :
- Notre vie est-elle naturellement orientée voire aimantée vers un sens ?
- Et si le fait d’accepter de grandir et de devenir passait par la prise de conscience de plus en plus nette du sens de sa vie et de sa raison d’être ?
- Comment alors dans ces conditions trouver le sens de notre vie ? Est-il une construction personnelle ou une découverte intérieure ? Quelle est notre part de responsabilité ?

Au cours de cette conférence, nous évoquerons les positions philosophiques traditionnelles face à la question du sens. Nous entrerons ensuite plus profondément dans cette recherche du sens notamment par l’approche de la logo-thérapie – la thérapie centrée sur le sens – initiée par Victor FRANKL.

Nous verrons que le sens est vivant, qu’il est variable selon les âges et les temps et qu’il est spécifique à chacun. Et qu’il s’inscrit dans une dynamique de dépassement de soi.

Après une évocation des conséquences vécues comme douloureuses de la perte de sens (ennui, vide intérieur pouvant aller jusqu’à la dépression), nous explorerons la source du sens et ses diverses orientations.

Nous évoquerons enfin plusieurs approches permettant d’éveiller en nous cette dynamique du sens.

Michel GALLET est gestalt thérapeute. Il a été formé à la logothérapie – la thérapie centrée sur le sens – et aux thérapies psycho corporelles.
Il a accompagné pendant plusieurs années un groupe d’étude sur le sens des archétypes.
Ses principales sources d’inspiration sont la psychologie des profondeurs de JUNG, ainsi que des enseignements suivis auprès d’Annick de Souzenelle, de Jean Yves Leloup et de Richard Moss.
Il vise à établir des passerelles entre les plans physique, psychologique, symbolique et spirituel de l’être humain.

Tarifs : Membres du CAPOP : 10€ – Extérieurs : 15€ – Étudiants et chômeurs : 10€
Lieu : CAPOP, 22 rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris (Métro République).
Codes accès: 42A15 et 1831, aller au fond de l’allée, porte de droite escalier descendant.
Une réservation est recommandée au 09 50 72 42 08 ou par email au capop.adm@gmail.com